Costa Rica - Faune, Flore et Pura Vida



L'Amérique Centrale est un (semi)-continent qui en soi, ne m'a jamais attirée - surement justifiée par mes très mauvaises notes en espagnol durant mon cursus scolaire. Bien que je sois allée à Cuba en 2012 pour les 20 ans de mon frère, j'avoue n'avoir jamais vraiment été intéressée à parcourir ces terres. Si l'on me demandait de choisir entre visiter un pays en Asie et un pays en Amérique Centrale (ou en Amérique du Sud), l'option #1 me semblait toujours plus intrigante, plus palpitante.

Au milieu de l'année 2013 pourtant, je me mets en tête d'organiser un voyage au Costa Rica avec d'abord mon frère - qui se désistera pour de multiples raisons - puis finalement avec deux amies, Audrey et Cynthia.
Pourquoi le Costa Rica et non pas le Guatemala ou le Nicaragua ? Très bonne question. Ma décision était surement motivée par des raisons silencieuses/inconscientes liées notamment à mes préjugés (qui n'en a pas vous me direz!).
Le 31 décembre à 7 heures du matin, comme je l'avais spécifié dans mon article-bilan, je quitte donc Montréal en compagnie de mes deux amies pour San José où je vais y célébrer la nouvelle année. Nous avons ensemble décidé de faire un voyage en backpack + auberges de jeunesse, à l'image de celui que j'avais fait en 2010 avec Coline (visite de Boston, Philadelphie et Washington).

Mon voyage se découpera clairement en deux parties déterminées par les paysages et les activités. Le 1er janvier 2014, nous avons participé à un circuit passionnant, proposé par notre auberge de jeunesse, qui nous aura menées dans une plantation de café, le Doka Estate à Alajuela, puis au volcan Poás (dont je n'aurai AUCUNE photo car il y avait une mer si ce n'est un OCÉAN de nuages) et enfin à la Paz Waterfall Gardens. Agréable moment après une courte nuit (il fallait tout de même faire le décompte!) et surtout, jolie manière d'entrer en contact avec les Costaricains.

Doka Estate, Alajuela



Je ne pouvais pas quitter le Costa Rica et encore moins la plantation de café sans acheter un petit paquet de café - du French Roast. Je me suis donc fait plaisir à la boutique cadeaux et j'attends le moment idéal pour me replonger dans mes souvenirs d'odeur de grillé à l'aide d'une bonne tasse de caféine.

Waterfall Paz Gardens






Cascade(s) et sentier(s)



Celles et ceux qui me connaissent n'ignorent pas mon amour incommensurable pour les cascades (et particulièrement celles de Langevin que j'aime d'amour et dont je ne me lasserai jamais!).




Je profite de la photo ci-dessous pour vous présenter mes deux acolytes de backpack : Cynthia (à droite) et Audrey (au milieu). Deux filles que je connais depuis un peu plus de deux ans maintenant et qui auront été les deux partenaires PARFAITES pour ce voyage. Elles ne se connaissaient pas vraiment avant le voyage et la préparation de nos réservations nous aura permis de créer de véritables liens, d'appréhender les craintes et les attentes de chacune. Je n'ai jamais eu l'occasion de voyager à trois et ça a été une découverte étonnante et très agréable car contre toute attente, un trio assure un équilibre étonnant (je vous renvoie au film de Woody Allen, Vicky Cristina Barcelona).



Alors les filles : merci. Je vous embrasse, je vous aime, et je vous câline tendrement! 


Aucun commentaire:

Partager

Fourni par Blogger.